Fée, fantôme ou sorcière

 Fée, fantôme ou sorcière

Banshee, that’s what I am. Banshee, Bacchante, all the same : fée, fantôme ou sorcière, qui donc cela importe ? Celle qui crie, celle qui écrit, celle qui danse et celle qui tombe, celle qui s’y lance ou qui reste – silence – logorrhée enthousiaste, celle qui parle et parle et ne se tait qu’à la fin, à la bile de son stylo à bille quand il en finit d’écrire et vomir.Se faire un sang d’encre pour de faux : c’est des pixels, c’est des pixels, ce n’est plus elle, ne plus faire corps,

ne plus faire corps et

accrocher

à la toile un bout de sa folie.

-s’arracher-

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s